Romain Lossy

Retour à tous les Riders
Romain Lossy

Romain Lossy

32 Years | Douarnenez Facebook

Romain Lossy Romain Lossy Romain Lossy

Interview Romain Lossy

– Comment ta passion est-elle venue? Qui t’a inspiré?

J’ai commencé dès que j’étais gosse! Mon père est shaper et il était à fond dans la planche à voile. Mais c’est surtout vers 15 ans, quand il s’est mis au kitesurf que j’ai accroché, puis je me suis remis au surf et j’ai arrêté la compète de kite pour me concentrer sur mes études et m’amuser avec mes potes en surf.

– Quelle a été ta plus grosse frayeur en pleine session ride?

Sur un spot à Audierne. C’est une vague au large, il y a eu un gros gros set et je suis passé limite, on voyait tous les laminaires au ras de l’eau, j’avais plus de souffle, j’aurais été pris là-dedans j’aurais été mal!

– Quels sont tes spots préférés? Et pourquoi?

Saint tugen, c’est un beach break, quand les bancs de sable sont bien calés et que la vague pousse bien. L’île au vache, reef en droite, vague longue, bien pour taper des manœuvres. La gravière à Hossegor, short break, pour se caler des gros tubes et se faire déboîter.

– Raconte nous ton trick préféré et quel plaisir prends-tu à le réaliser?

C’est Tuber, c’est très court, mais la sensation est folle.

– Si tu avais une musique à nous partager?

Shake the shackles / Crystal stilts

– Que représente l’esprit Coontak pour toi?

Pour moi, Coontak représente bien le monde de la glisse. J’aime les différentes illustrations décalées, originales et les dessins qui sortent de l’ordinaire.